L'OM de retour en ligue des champions


31 août 2020

Si la décision de mettre prématurément fin à la saison 2019-2020 de Ligue 1 en raison de la crise due à la Covid-19, a fait couler beaucoup d’encre et de salives notamment à Lyon, elle a aussi fait des heureux. C’est le cas à Marseille où on attend désormais avec impatience un retour en Ligue des champions grâce à l'excellent travail de l'entraîneur portugais André Villas-Boas. Ainsi, après 7 ans d’absence, le Vélodrome va de nouveau vibrer aux couleurs de la plus prestigieuse des compétitions européennes. 

Un comeback logique et célébré

Marseille était deuxième lorsque la saison a été suspendue à la mi-mars, alors qu’il restait encore 10 matchs à jouer. Avec 56 points engrangés après 28 journées, Florian Thauvin et ses copains étaient loin derrière le leader Paris Saint-Germain mais ils avaient également 6 points d’avance sur leur concurrent direct, Rennes. Par conséquent, personne ne conteste qu'ils soient dignes d’être qualifiés en Ligue des Champions après que le gouvernement ait anéanti les espoirs de reprise des activités sportives en cours. 

A Marseille, c’est une décision qu’on a favorablement accueilli et surtout très bien célébré. D’abord André Villas-Boas qui a reconstruit sa propre réputation en relançant l’OM qui reste jusqu’à ce jour, le seul club français à avoir remporté la Ligue européenne des champions en 1993, n’a pas manqué de réagir. Sur Instagram, l’entraîneur portugais parle d’une "performance extraordinaire". Evoquant ce retour en Ligue des Champions du club, Frank McCourt a déclaré via un communiqué : 

"Quand on prenait l'OM, je savais qu'il y aurait des hauts et des bas. Mais notre vision à long terme surmonte ces aléas du quotidien. Moins de quatre ans après la reprise du club, nous nous sommes qualifiés en Ligue des champions, après avoir également disputé une finale de Ligue Europa. Cela signifie que nous sommes sur la bonne voie pour partager les années à venir aux côtés de ces magnifiques supporters. Ils forment l'âme de ce club que j'aime, par sa passion, son originalité et que je soutiens dans sa recherche de l'excellence".

Mais quid des soucis financiers ?

Dix ans après leur dernier sacre en Ligue 1 et six ans après leur dernière participation à la coupe aux grandes oreilles, les marseillais signent leur comeback en Ligue des Champions. Mais leur capacité à rivaliser avec les meilleurs du continent est mise en doute en raison de leur situation financière. Avec une masse salariale estimée à environ à 127 millions d’euros la saison dernière, Marseille doit vendre des joueurs, et surtout réajuster sa grille salariale. D’ailleurs, le 19 juin dernier, le club phocéen a évité le pire concernant sa participation à cette édition de la Ligue des Champions. 

En effet, pour avoir enfreint les règles du fair-play financier et alors que l’éventualité d’une disqualification en compétitions européennes était évoquée par L’Equipe, l’OM s’est finalement vu infliger des sanctions financières par la Chambre de jugement de la Commission de contrôle financier des clubs (ICFC) de l'UEFA. Ainsi, en plus d’une amende de trois millions d'euros, le club la pénalité sur les sommes à percevoir sera de 15% au cours des deux prochaines éditions de la compétition. Heureusement, l’actualité a été plus rassurante ces dernières semaines, notamment après les déclarations de l’entraîneur Villas-Boas, qui a indiqué qu’il comptait bien poursuivre l’aventure et vivre un retour en Ligue des Champions. Ceci étant, il lui reste à se forger une équipe compétitive lors des recrutements. Et c’est là que le duo McCourt-Eyraud est fermement attendu par… le très exigeant public marseillais.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article