F1 eSports Virtual grand prix series : quand la formule 1 fait la course contre le coronavirus


31 août 2020

Le monde de la Formule 1 subit également les conséquences de la pandémie du nouveau coronavirus. Le Grand Prix d'Australie reporté, les principaux acteurs de la Formule 1 ainsi que les fans ont été contraints de se passer du rugissement des moteurs, le temps quee la situation revienne à la normale. Cependant, la F1 défie la crise en continuant dans le monde virtuel, car les entreprises d'eSports ont mis les petits plats dans les grands pour tenter de combler le vide, en organisant des courses à distance et en recrutant également de grands noms de ce sport.

Virtual Grand Prix, de quoi s’agit-il ?

La série Virtual Grand Prix est une série créée pour permettre à tous les fans de quatre roues de continuer à suivre, de manière virtuelle, les courses de Formule 1 en attendant que les vraies ne reviennent. La première « course virtuelle » a eu lieu le dimanche 22 mars, avec le Grand Prix de Bahreïn remporté par Guanyu Zhou, pilote F2, testeur Renault et ancien de Ferrari Academy. La course a duré une heure et demie couvrant la moitié de la distance réelle, soit 28 tours au lieu de 56.

Les courses ont lieu aux dates auxquelles les grands prix sont prévus, mais si la piste souhaitée ne fait pas partie du jeu, elle est remplacée par une autre. Les machines de tous les pilotes sont configurées de la même manière, mais ceux qui n'ont pas encore eu le temps de s'habituer au jeu ont même des systèmes supplémentaires comme par exemple des roues antiblocages ou une commande d'embrayage. Plusieurs pilotes de renom comme Charles Leclerc, Alex Albon, George Russell, Lando Norris et Nicholas Latifi participent en direct à cette série sur les comptes officiels Facebook, YouTube et Twitch de la F1.

Des pilotes qui se prennent au jeu

Dans les courses virtuelles, les coureurs ne ressentent pas la même tension que lors de la conduite d'une vraie voiture, et peuvent donc se comporter tels qu’ils sont. Par exemple, le pilote de l'équipe Red Bull Racing Max Verstappen dans l'une des courses, a montré qu'il n'aimait pas perdre. Lorsqu'un concurrent l'a dépassé de manière inappropriée, Verstappen a délibérément commencé à enfoncer sa voiture.

Dans le même temps, Charles Leclair s’est aussi préparé sérieusement à certaines courses en ligne pour ne pas nuire à la réputation de son équipe. Selon lui, même si cette approche « est très amusante, certaines attractions virtuelles doivent être abordées sérieusement ». Un tel sérieux l'a aidé à gagner les premières places des grands prix virtuels du Vietnam et de la Chine. Julian Tan, responsable de la croissance numérique et des sports électroniques de la série mondiale de sports mécaniques a récemment déclaré :

"Notre premier Grand Prix virtuel s'est très bien déroulé et a été notre plus grand show e-sport depuis que nous sommes entrés dans cet espace."

Avec environ 3,2 millions de téléspectateurs, Julian Tan note :

"Un désir profond du grand public de pouvoir consommer des divertissements de course et de se tourner vers l’eSport comme forme d'évasion pendant cette période difficile."

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article